Publié par : Jacques Boulogne | 16 février 2008

« On vire au Fort-Saint Louis. » Le 16 Février 2008

dsc_0089-1024x768-copie.jpg
L’adage du jour :
Kanawa paka tchué pèsonn mais Canoe pé cassé bra-ou.

Benoît a emmené un groupe d’étudiants qui veulent participer à l’opération Ioumoulikou.
Il s’agit de :
Edward Smyth
Carine
Katharina
Tobias.Leistenschneider
……

Marcel Rapon présente le groupe :

« Thierry ouboutou – dèiè pirog-la »
« Myriam, ouboutou-douvan-pirog-là »

« Marie-Line ouboutou ethnologue-écrivain »- – / en mitan pirog-la/ (ndlr)

Après l’échauffement par Myriam on sort le canawa, et on part pagayer- sans cailler-. On dépasse menés magistralement par Myriam, le phare de la Pointe-des Nègres.
Thierry-notre ethnologue-barreur encourage les équipiers à ramer. Il rugit un grand râle grave et rauque (très impressionnant). C’est ainsi que les mâles attirent les femelles …

Jean-Paul Sultan est assis au fond du bateau , je reste perplexe que fait-il dans le sens inverse ?
sans doute vérifie-t-il son étanchéité ?

La mer est belle on a envie de pousser jusqu’au Trois-ïlets, mais ce ne sera pas pour cette fois- ci. On a beaucoup de débutants sur la pirogue. On ne voudrait pas effrayer ces nouveaux arrivants.

Je pousse des petits cris de youkoulélé lorsque je vois le Fort-de-France à babord – On vire au Fort-Saint Louis.

Sur le retour Eric Lignon mène l’entraînement avec douceur et fermeté comme il sait le faire. « On mets la pointe de la pè-le vers la mer »,
« pè-les alignées,
« pastro hautes »
« on ra-me en mê-me temps »…
« On fait vingt pè-les en puissance ».
« on n’accé-lè-re pas ».
Les équipiers ont beaucoup apprécié sa gouvernance à la fois douce et assurée.
Ce mercredi on a pris 36 minutes pour rentrer sur la plage de Madiana.

En sortant de la pirogue, je vois le-turbo-du-kayak sur la plage- Le fuselage blanc pourfendeur de vagues Je flashe sur lui, il faut que je l’essaye.
Rien que son fuselage me fait imaginer la vitesse qu’il peut atteindre sur l’eau. Je vais au culot demander au propriétaire : (un être étonnant à la chevelure indomptée, sorti de l’âge des Glaçons exotiques) s’il me permettrait de faire mon baptême de turbo-kayak.
Il acquièce aimablement en encourageant mon entrée dans les règles académiques : un pied de chaque côté. J’apprends qu’il a lui-même fabriqué le canoë et qu’il est un champion de kayak.
Je véhicule le fils de Benoît qui fait du canoë-stop sur le devant du kayak, toute heureuse que mon égoïste sortie lui profite également.
Ivre de vitesse je me ramasse lamentablement en faisant la super- chute qui me vaut des bleus et un stupide mal à l’épaule droite..
Du coup il (le fils de Benoît) m’accompagne dans ma chute. Chute alors !- On se relève, je vérifie s’il est encore à la surface- ouf, il sait nager !
Je fais un coup encore pour sauver l’honneur et je rentre toute penaude sur la plage, rassurée que l’aventure soit passée inaperçue.

Le fils aîné ou cadet ? de Benoît fait partie de ces êtres pour qui l’expression « ne pas avoir froid aux yeux » est conjuguée à tous les temps et en toute circonstance.
Boire des tasses, se prendre des chocs, se retrouver sous un kayak… il accueille ces petits aléas de la vie avec circonspection et –même- presqu’ une totale indifférence, semblant presque toujours penser «même pas mal », haussant les épaules et rigolant lorsque l’événement n’est pas trop douloureux. C’est lorsque j’ observe les petits-hommes, si différents de nous les femmes, que je réalise l’importance du sexe dans la détermination des deux espèces humaines l’espèce – féminine- et l’espèce –masculine-, sans rapports) l’une avec l’autre. (sauf pour la survie de l’humanité)

D’ailleurs, dans le pur respect de ses choix émotionnels et de ses désirs de sensation, je l’appellerai – -dans ce livre de bord « Kamikaze ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :